Le cancer de la prostate, quelle approche ?

0

Le choix d’une stratégie de soin pour un cancer de la prostate est à faire avec grande attention. Il y a plusieurs centres qui vous proposent des plans de traitement. Le groupe Urodoc met ses compétences à votre disposition pour tous vos besoins en cancer de la prostate traitement.

Cancer de la prostate : comment choisir son traitement ?

La proposition de traitements contre le cancer de prostate doit être discutée avec un médecin. Lors d’une consultation spécifique, ce dernier vous explique les caractéristiques de la maladie. Il doit mettre un accent particulier sur l’étendue de la maladie. Cela permet de vous présenter la stratégie adéquate de soins.
Avant de donner votre aval pour un type de soin, renseignez-vous sur les bénéfices attendus et les éventuels effets indésirables. Vous pourrez ainsi mieux vous préparer psychologiquement.
Le groupe Urodoc vous propose des stratégies de soins adaptés à votre cas personnel. Elle dépend des caractéristiques du cancer dont vous êtes atteint. Sa localisation, son type histologique, son stade et son agressivité sont autant de facteurs qui déterminent le choix du traitement.
Un bilan préthérapeutique permet d’évaluer votre fonction urinaire et votre fonction sexuelle. Cette analyse se base généralement sur un entretien et des questionnaires. Les spécialistes composant le groupe Urodoc peuvent parfaitement vous orienter pour un cancer de la prostate traitement. Des solutions qu’ils vous proposent, il y a l’immunothérapie.

Comment traiter le cancer de la prostate par l’immunothérapie ?

L’immunothérapie est un traitement par vaccins. Elle utilise le système immunitaire pour tuer les cellules cancéreuses présentes dans la prostate. Elle consiste à retirer les globules blancs (composant majeur du système immunitaire) du patient à l’aide d’une machine prévue à cet effet. Les globules blancs sont ensuite envoyés au laboratoire et exposés aux protéines des cellules cancéreuses dans la prostate. Ces mêmes cellules seront transfusées au patient par une injection intraveineuse. Il s’agit d’une sorte de vaccination.
Pour chaque patient souhaitant traiter un cancer de la prostate, le vaccin se fait sur mesure. Le traitement habituel est composé de 3 doses à 2 semaines d’intervalle. Notez que la substance inoculée n’est pas curative. Elle est habituellement réservée au traitement des cancers de la prostate avancés qui ne répondent pas à l’hormonothérapie.
Comme les autres traitements, l’immunothérapie a aussi ses effets secondaires. Elle peut causer fièvre, frissons, fatigue, douleurs articulaires ou du dos et autres. Ce sont des malaises temporaires qui ne durent pas plus de quelques jours.

Pour finir…

Le choix d’un traitement contre un cancer de la prostate doit se faire à la lumière des conseils médicaux. Vous pouvez visiter le site du groupe Urodoc pour un suivi optimal.

PARTAGER>>